L’Allemagne change ses lois sur le cannabis médical

Cannabis chic ? Alors que l’on sent depuis quelque mois une certaine effervescence pour cette drogue douce et une mutation profonde de son image dans certains pays avec l’émergence d’une communication bien huilée outre atlantique, nous avons décidé de consacrer une série d’article pour faire le point autour du phénomène.

Nous évoquions déjà dans notre précédent article cette mode naissante aux USA, intéressons nous donc aujourd’hui à ce qu’il se passe en Europe. Direction l’Allemagne. Dans un projet de loi, le Ministre de la Santé allemande recommande de réguler la culture et la vente de cannabis par l’Etat.

L’Allemagne prévoit en effet de créer une Agence Nationale du Cannabis qui contrôlerait la production et la distribution de la plante pour traiter des patients très sérieusement malades. La plupart des personnes souffrant de douleurs pourront bénéficier de prescription sous contrôle médical et seront pris en charge par le système de santé fédéral. Ils ne pourront toutefois pas faire pousser leurs propres pieds de cannabis.

Jusqu’ici, 400 personnes ont été autorisées à obtenir du cannabis légalement, sans être remboursées par l’état. Ce sont principalement des patients atteints de cancer en phase terminale, qui se font importer du cannabis médical des Pays-Bas.

Les propositions d’établir une production de cannabis contrôlée par l’Etat en Allemagne font suite aux débats gouvernementaux, et précèdent une augmentation à venir du nombre de patients traités avec du cannabis médical. Le système actuel qui se fournit aux Pays-Bas fait face à des goulots d’étranglements sur la possibilité batave d’honorer ses commandes.

Le nouveau projet de loi ne laisse pas d’alternative pour l’auto-culture de cannabis : « la culture privée de cannabis par les patients n’est pas à l’ordre du jour pour des raisons de régulation et de politique de santé ». Les patients ne sont donc ni autorisés à acheter des graines de cannabis, ni à les planter.

En revanche, les patients n’auront plus besoin de postuler pour recevoir une exemption de l’Institut Fédéral des Drogues et être autorisés à faire usage de cannabis médical. De simples docteurs pourront prescrire du cannabis médical aux patients, qui pourraient se fournir en médicament dans le réseau de pharmacies du pays.

Les frais liés à l’achat du cannabis médical pourront être remboursés par les assurances maladies des patients sous certaines circonstances comme des maladies sévères et chroniques.

Les objectifs fédéraux sont de confier à cette Agence du Cannabis la mission de fixer les primes que les compagnies d’assurance auraient à payer dans le cadre de la prescription de cannabis médical.

Aucune date n’a pour l’instant été donnée pour le lancement de cette nouvelle politique de santé publique. Mais les législateurs chargés de cette mission sont pleinement impliqués et espèrent être prêts pour la fin de l’année 2016.

La possession, la culture et la vente de cannabis restent toujours illégales en Allemagne.

SHARE

Laisser un commentaire