Le juteux business du canabis

OMG ! Alors que le dernier album de Rihanna, Anti, vient d’exploser les charts Americains en se hissant à la première position, la star vient de communiquer sur son dernier projet, lancer sa marque de marijuana. Perfect timing ? L’occasion pour nous de revenir sur le juteux business du cannabis à grands renfort de marketing.

Pour rappel, même si la vente de cannabis est encore interdite en France, elle est autorisée dans certains pays en Europe mais aussi ( et surtout ) aux Etats-Unis. En effet, au pays de l’oncle Sam les états sont entrain tour à tour de légaliser la vente et la production de cannabis à des fins thérapeutiques of course.

Il n’en n’aura pas fallut plus pour voir pousser des ailes et des ambitions à certains, voyant le colossale marché qui allait s’ouvrir à eux. Ainsi, dès les premières annonces de légalisation, les héritiers de Bob Marley annonçaient déjà la création de la marque de Cannabis Marley Natural dont nous évoquions déjà la création dans un précédent post. Voilà désormais que la reine des charts Rihanna (Riri pour les intimes) se lance dans le business en commercialisant dans le Colorado sa propre marque MaRihanna ( vous noterez le jeu de mot).

American dream oblige, des ambitions naissent tous les jours avec des projets et des situations toutes plus éclectiques les unes que les autres. Ainsi, on a vu la création d’un drive in aux Etats-Unis dédié à ces produits, des sites internet de vente de graines de cannabis ou encore de tourisme « cannabique » avec des cannabis tour dans le Colorado. Le phénomène prend tellement d’ampleur outre atlantique que ce même Etat du Colorado ne sait plus quoi faire des taxes perçues de la vente de ces produits.

Une chose est certaine, cette industrie est celle qui croît le plus aux Etats-Unis. Ne doutons pas que ce genre de situations tendra à se multiplier dans l’avenir avec l’assouplissement des différentes legislations. Qui a dit que l’argent n’avait pas d’odeur ?

 

SHARE

Laisser un commentaire